Partagez | 
 

 Les sorciers et les Ordres de Sorcellerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin
Messages : 120
Localisation : Partout
Humeur : Au beau fixe
MessageSujet: Les sorciers et les Ordres de Sorcellerie   Lun 24 Avr - 17:37

img
Les sorciers


Les sorciers sont en tous points similaires aux humains, à ceci près qu'ils sont capables d'utiliser la magie. C'est une caractéristique qui semble héréditaire mais qui peut aussi apparaître au hasard dans la population de façon spontanée, sans qu'aucun parent ou ancêtre ne soit pourvu de ce genre de pouvoirs. La découverte de la magie se fait en général très tôt et le premier contact d'un sorcier avec cette énergie se fait via ce qu'on appelle le troisième œil. Le troisième œil est une capacité extra-sensorielle exclusive aux sorciers qui ont alors la possibilité de ressentir l'aura des gens. Chez certains enfants, la découverte se fait en douceur. L'enfant ressent simplement les flux d'énergies chez les gens, sans que ça ne lui pose problème, mais chez d'autres, le troisième œil voit trop loin, et lui fait alors voir ce qu'il ne devrait pas voir. Le monde des esprits. Beaucoup d'enfants qui voient ce genre de choses sont décrétés comme étant fous par la science, qui ne les comprend pas, qui n'admet pas que certaines personnes soient dotées de telles facultés. Il faut donc savoir qu'il est récurent que des sorciers nés au hasard d'une famille non magique finissent par être internés à tort dans des maisons de santé... Si le sorcier enfermé est chanceux, l’œil finira par se refermer de lui même avec le temps. S'il ne l'est pas, il est condamné à voir son esprit se faire grignoter par la folie un peu plus chaque jour.

Il existe aussi de rares cas où un enfant de famille classique dont le troisième œil se serait ouvert grandit avec ce don sans perdre l'esprit. On leur donne le nom de médiums.
Les vrais médiums ne sont à priori pas des magiciens. Ils sont considérés comme humains car ils n'ont pas les connaissances nécessaires pour être considérés comme des sorciers. Ils voient les esprits et ressentent les choses mais ne peuvent rien faire de plus.

Un enfant qui découvre ses pouvoirs doit commencer à pratiquer la magie auprès d'un maître, c'est pourquoi la plupart des sorciers se regroupent et forment des sociétés secrètes qui existent, pour certaines, depuis des centaines d'années.

L'enfant devra donc apprendre auprès de ses professeurs, avant d'acquérir lui même suffisamment de connaissances de façon autonome et indépendante. Les sorciers, quels qu'ils soient, commencent par apprendre l'Occultisme, qui est le bagage de base de tout sorcier qui se respecte. On lui apprend l'art des potions, la divination, et les fondements de la gestion de sa magie. Quand l'enfant (qui en général a entre quatorze et seize ans) est suffisamment formé et capable de canaliser sa magie, il est en droit de choisir son premier domaine d'études qui définira quel sorcier il sera.

Les sorciers n'ont pas pour habitude de se focaliser sur beaucoup de domaines différents. Ils en choisissent un principal pour commencer, qu'ils affinent autant que possible, avant de se diriger vers d'autres domaines qu'ils apprennent en complément.
Un sorcier classique connaît trois domaines maximum. Les sorciers les plus âgés et les plus puissants peuvent aisément apprendre cinq domaines différents. Le sorcier ayant été reconnu comme le plus redoutable ayant jamais vécu en connaissait six, à l'apogée de sa puissance. Il s'agissait de Merlin l'Enchanteur lui même.
Selon l'ordre de sorcellerie dans lequel le sorcier se trouve, certains domaines de magie lui sont formellement interdits. En outre, des ordres permettent à certain sorcier de pouvoir travailler sur un domaine de plus que les autres.
Les ordres ont tous des avantages, et des inconvénients.

Il n'existe pas de manière parfaite d'utiliser telle ou telle discipline. Un sorcier a sa méthode, issue de sa culture, de ses habitudes, et de ses propres connaissances et croyances. Vaudou, Wiccan, Païen, et même les dogmes religieux ont chacun leurs méthodes. Toutes permettent d'une façon ou d'une autre  d'arriver au même résultat.

La magie est un art puissant, mais qui doit à tout prix demeurer secret. Les Hommes – nommés les Non-Initiés par les mages – ignorent tout de son existence et ne doit jamais en entendre parler. C'est une norme que tous les groupes de sorcellerie se promettent de respecter. Bien entendu, certains ne s'y plient pas. C'est notamment le cas des mages noirs rendus fous.
Ceux-ci se heurtent à plusieurs problématiques :
D'une part, les sorciers ne laisseront pas un des leurs risquer de briser le secret de leur existence. S'ils doivent le tuer, ils n'hésiteront pas.
D'une autre... les Chasseurs n'ont aucun scrupule à s'en prendre aux sorciers qui déraillent. Et croyez le ou non, mais les magiciens n'aiment vraiment pas se frotter aux chasseurs.
Il est dit, dans les règles, qu'un magicien ne peut faire usage de sa puissance devant des témoins non-initiés que si et seulement si la vie d'un grand nombre d'individus est menacée, et que l'usage de la magie est la dernière option viable.
Les mages vivent avec le peuple des non-initiés et s'y mêlent pour la plupart. Il y a des magiciens dans toutes les sphères de la société.

L'utilisation de la magie simple n'est guère éprouvante. Toutefois, si un sorcier se lance dans un combat magique, ou s'il décide de débuter un rituel puissant, il aura besoin de repos pour s'en remettre. Certains mages accentuent leurs capacités en consommant des potions d'endurance et de vigueur mais l'effet est relativement léger.
Si un magicien consomme trop d'énergie et qu'il ne s'arrête pas de lui même, il perdra le contrôle de ses sorts qui risquent alors de se retourner contre lui.

La magie est très puissante, mais il existe des moyens de la bloquer ou d'empêcher le sorcier de s'en servir. L'utilisation de certaines plantes consommées ou utilisées dans des fumigations peut faire momentanément perdre ses pouvoirs à un sorcier. Le romarin et de nombreuses autres plantes utilisées à des fins salvatrices dans l'ésotérisme peuvent altérer la magie.
Ces connaissances sont méconnus de beaucoup de sorciers actuels qui ne s'attardent plus trop sur les vieilles traditions et les vieux rîtes. Le Culte de la Lumière opte pour une approche martiale et directe quand il s'agit d'affronter un sorcier. Seuls les chasseurs sont donc très coutumier de l'utilisation de tels procédés pour contrer la magie.

 


Dernière édition par Le Conteur le Mar 6 Juin - 21:38, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extenebrislux.forumactif.org
avatar
Admin
Messages : 120
Localisation : Partout
Humeur : Au beau fixe
MessageSujet: Re: Les sorciers et les Ordres de Sorcellerie   Lun 24 Avr - 17:42

img
Les Ordres de Sorcellerie


Partout dans le monde, on trouve des Ordres qui permettent aux sorciers de se regrouper. Il n'existe pas de sorcier qui n'appartienne à aucun groupe de magiciens, mais il est à noter que faire partie d'un groupe n'oblige absolument pas le magicien à dépendre totalement de l'organisation. Le sorcier est libre d'agir en toute indépendance, bien qu'on lui demandera de temps à autres de faire acte de présence lors de réunions ou de donner des indications et des conseils aux plus jeunes acolytes.
Ici seront listés les regroupements de sorciers présents à Londres.

NB : Si votre personnage vient de l'étranger, libre à vous d'inventer un ordre qui l'aura formé. Si tel est le cas, votre personnage ne pourra pas avoir appris plus de 2 domaines de magie différents.

L'Ordre de Merlin.

C'est le plus vieil ordre de magie de Londres. Il a été fondé il y a plusieurs siècles, du vivant du célèbre Enchanteur de Bretagne. L'ordre de Merlin est ce qui se fait de plus classique en terme d'apprentissage de la magie, et la très grande majorité des sorciers du monde y sont affiliés. C'est l'organisation qui comporte le plus de monde, et on la retrouve aux quatre coins du monde.
Les membres de l'ordre de Merlin peuvent être formés à toutes les formes de magie neutres et lumineuses, à l'exception de la magie du domaine de la lumière, réservée aux membres du Culte de la Lumière.

Elle est la plus accessible des fraternités de mages. Néanmoins sa trop grande importance fait que les mages qui la composent sont assez peu liés les uns aux autres, la grande majorité préférant finalement l'indépendance dès qu'elle leur est accessible. Il faut malgré tout savoir que ses membres sont toujours très accessibles, surtout aux plus jeunes envieux d'apprendre. Trois domaines maximum peuvent être appris par les mages de cette organisation.

Les membres de l'Ordre de Merlin portent tous un badge d'or représentant un mortier et un pilon épinglé sur leur vêtement pour se reconnaître entre eux. Lors des grands rassemblements de l'ordre, ses membres se doivent de porter l'habit traditionnel. Il s'agit d'une bure grise, simple et sobre. Les plus vénérables ont le droit de porter un chapeau pointu, recourbé vers l'arrière.


La Confrérie de Gaïa.

Il s'agit d'un ordre relativement récent implanté à Londres il y a de ça deux cents ans environ. La Confrérie de Gaïa s'attarde principalement à aider les plus jeunes envieux de se former à la magie élémentaire. Les plus grands Druides de la planète font partie ce nouveau rassemblement de sorciers, ce qui lui permet de bénéficier d'un certain prestige aux yeux du monde de la magie.

Les membres de la Confrérie de Gaïa donnent et reçoivent des enseignements uniquement en pleine nature ce qui fait que la plupart des sorciers ne peuvent pas suivre et leur enseignement de mage, et un enseignement scolaire. En contrepartie, cette proximité avec la nature, et les connaissances infinies de ses membres formateurs offre la possibilité à leurs apprentis de maîtriser quatre domaines en tout. Les membres de la confrérie de Gaïa sont exclusivement des élémentalistes, ils ne peuvent donc pas apprendre autre chose.

Ils se reconnaissent entre peux en arborant des bracelets composés de perles de bois de différentes couleurs, et décorés de plume. Par tranches de cinq ans après leur premier choix d'enseignement (donc à 14/16 ans) les magiciens de la confrérie de Gaïa ajoutent une plume blanche à leur bracelet. Ils ajoutent aussi une plume noire s'ils ont été contraints d'utiliser la magie afin de tuer quelqu'un, afin de toujours se rappeler de ce jour, et de permettre aux autres de pouvoir le leur rappeler s'ils en viennent à oublier.
Ils n'ont pas de tenues précises lorsqu'ils se regroupent. Il n'est pas rare qu'ils participent aux sommets organisés par les autres ordres qui les considèrent comme des magiciens parfaitement neutres et donc capables de comprendre toutes les politiques magiques possibles.

La Loge de Pandore.

La Loge de Pandore est un ordre qui fut jadis redoutablement puissant. Il avait pour principal souhait de chercher et d'isoler les reliques magiques puissantes et dangereuses afin de lutter contre les forces du mal et d'empêcher celles-ci de les utiliser pour corrompre le monde. Durant l'Inquisition, les membres de la Loge de Pandore ont tous été traqués et tués si bien que l'ordre n'a pas survécu. Ses trésors ont été pillés et éparpillés aux quatre coins du monde.
Sa renaissance date de quelques décennies à peine, selon les mêmes objectifs qu'à sa création. Le but de la Loge est de retrouver, et de détruire ou de cacher des objets magiques dangereux pour le monde. C'est un mélange de magiciens et d'explorateurs.

Ils fournissent à ceux qui les rejoignent un enseignement en magie neutre, et dans le domaine maléfique de la destruction. Les membres de la Loge de Pandore ne sont pas des enfants de chœur. Ils combattent le Mal, mais n'hésitent pas à se salir les mains et à tuer s'il le faut vraiment. Les autres ordres ne les apprécient pas vraiment, exceptant les mages de la confrérie de Gaïa.  

Le Sabbat Noir.

Ordre moyen-âgeux, le Sabbat Noir – ou Sabbat des Sorcières – est un groupe de sorcellerie clandestin et particulièrement maléfique qui a la particularité d'être uniquement féminin. C'est un ordre basé exclusivement sur des traditions païennes, shamaniques et Wiccannes, très orienté sur la démonologie. Les femmes du Sabbat Noir vouent un culte aux démons, et mènent d'infernaux rituels bestiaux à l'abri des regards, au cœur des bois. Régulièrement, elles se regroupent, et sacrifient des enfants fraîchement kidnappés. Le Sabat Noir n'est pas un ordre à proprement parler, car il existe énormément de cultes et de variantes à l'intérieur même de cet ordre maléfique. Les servantes du Sabbat Noir sont les maîtresses ultimes du domaine du Sang et de la Chair.

Celles qui composent cet ordre ne peuvent apprendre que la magie du Sang et de la Chair, et de la Destruction. Néanmoins, si elles font serment d'allégeance à un démon, il se peut qu'il leur prête momentanément ses pouvoirs (la sorcière bénéficie alors de tous les avantages du démon qu'elle sert. Force physique, capacités magiques, insensibilité aux flammes etc.).
De nombreuses sorcières du Sabbat Noir ce sont servi des pouvoirs des démons pour survive aux flammes des bûchers. Pour représenter leur allégeance à ce groupe, elles se marquent au fer rouge, le plus souvent en l'honneur du démon qu'elles servent.


Le Conclave Noir.

Le conclave Noir est un ordre obscur et parfaitement maléfique qui s'est installé dans les régions de Grande Bretagne depuis un temps immémorable. Il s'agit d'un ordre de mages noirs particulièrement sordide. On sait que Jacques de Molay, Grand Maître de l'ordre des Templiers, était secrètement affilié à cet ordre et qu'il a été accusé de profaner les morts à des fins maléfiques.
Certains vivent parmi les aristocrates, tandis que d'autres s'exilent afin d'apprendre la nécromancie. Les membres de cet ordre ne se serrent qu'assez rarement les coudes, et pourtant ils sont très portés sur l'inculcation des arts noirs aux plus jeunes. Ils transmettent le flambeau, puis s'isolent pour reprendre leurs sombres complots.
Ils peuvent apprendre la magie du Sang et de la Chair, la Destruction et la nécromancie. Trois domaines en tout et pour tout, qui font d'eux des gens extrêmement dangereux.

Les membres du conclave noir copinent souvent avec les vampires, qui aiment beaucoup leur présence dans leur Cour, et inversement, les vampires leur offrant la possibilité de disposer de locaux et de l'opportunité de pratiquer leur magie sans être trop dérangés.
Ils gravitent le plus souvent dans les sphères les plus riches de la société, préférant l'élite bourgeoise.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extenebrislux.forumactif.org
 
Les sorciers et les Ordres de Sorcellerie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Magie du Rat Cornu.
» La Sorcellerie
» Tour de sorciers
» Rituels
» [Sorcellerie] Alexii (Procès accéléré)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ex Tenebris Lux ::  :: Premiers Pas :: Contexte étendu-
Sauter vers: