Partagez | 
 

 Les Vampires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin
Messages : 120
Localisation : Partout
Humeur : Au beau fixe
MessageSujet: Les Vampires   Lun 9 Mar - 17:11

img
Les vampires



Les vampires représentent en réalité une famille entière de créatures différentes foulant cette terre depuis des milliers d'années. Les écrits anciens nous indiquent qu'il s'agirait à l'origine d'une malédiction puissante, d'un châtiment divin jeté sur Caïn après le meurtre de son frère. Condamné à une vie de souffrance et de noirceur, Caïn aurait fini par croiser l'odieux serpent Samaël. Manipulé par le démon, le damné se serait vu accorder des pouvoirs terrifiant. L'immortalité, la puissance et la force contre une éternité de noirceur, l'incapacité à procréer et l'étreinte d'une Faim qu'aucune nourriture ne pourrait combler, sinon l'ingestion du sang des vivants.

De nos jours, il existerait pas moins de quatre variétés de vampires différentes. Une seule d'entre elle est considérée comme étant dotée de raison et d'intelligence, les trois autres n'étant ni plus ni moins que des bêtes. De fait, on les sépare en deux classes: les vampires supérieurs ( Ou Nosferatus ), et les vampires inférieurs (parfois nommés les Striges ).

Devenir un vampire :

On sait de source sûre que quelque soit l'espèce de vampire que l'on affronte, il s'agissait autrefois d'un humain.
Le procédé de transformation est systématiquement le même. L'humain doit d'abord être partiellement vidé de son sang. Exsangue et aux portes de la mort, il faut alors que le Vampire lui fasse boire de son propre sang avant que sa victime ne finisse par mourir. Si le procédé – que l'on appelle parfois le Baiser du Vampire, ou l'Etreinte Noire -  a réussi (ce qui n'est pas systématique) le défunt reviendra à lui dans les heures qui suivent. Seulement, il sera piégé dans son propre corps. Conscient, mais incapable de bouger le temps que son corps et son esprit soient totalement corrompus par le Vampirisme. Cette paralysie durera environ une semaine. Une semaine d'une douleur ineffable.

D'après le témoignage de certains vampires, être rapidement placé dans un cercueil clos durant cette période permet de limiter les maux. En effet, le fait de se retrouver coincé dans une boîte permet de limiter l'agression des sens du jeune vampire qui s'aiguisent petit à petit à mesure que son corps change. C'est là que vient d'ailleurs le mythe du vampire dans son cercueil.
Une fois la semaine achevée, la paralysie disparaîtra progressivement, laissant le jeune vampire dans un état de Faim permanent. Il est primordial que le jeune vampire puisse se nourrir rapidement...

Ce qui différencie un vampire Supérieur d'un vampire Inférieur, c'est avant tout la capacité qu'a la victime du Créateur à assimiler la transformation. La solidité mentale et la préparation de la personne visée sont donc primordiales. Durant la paralysie, la transformation n'est pas que physique et spirituelle. Il s'agit aussi d'une lutte entre la Conscience et l'Instinct. Si l'instinct l'emporte, l'individu finira par devenir une Bête. À l'inverse, si la personne parvient à tenir bon, alors sa Conscience sera en partie préservée et le vampire aura peu de chance de sombrer.
Second élément important : l'éveil. Il est important qu'à son éveil, le jeune vampire puisse être guidé par son Créateur. D'une part, il faut que le nouveau-né consomme rapidement du sang, sa Faim terrible pouvant le rendre fou en quelques heures à peine. Qui plus est, il faut aussi que la consommation première de sang soit surveillée. Si le jeune vampire dispose d'une réserve trop importante de sang, il boira tant que faire se peut et là encore c'est la bestialité qui l'attend et la perte progressive de toute conscience. Pour ces raisons, les vampires supérieurs sont très rares.

À l'inverse, quand la transformation se passe mal, quand la douleur est trop insupportable, que la Faim n'est pas assez bien gérée, que l'esprit ne parvient pas à tenir bon et l'Instinct prend totalement le dessus, le vampire devient une bête sauvage. Il perdra l'usage de la parole dès son éveil, et adoptera un comportement bestial. N'ayant plus de conscience ni d'esprit, l'Instinct dominera le vampire qui verra son corps changer petit à petit jusqu'à devenir une véritable horreur morte-vivante.

 

Les vampires inférieurs.

Hideuses créatures nocturnes, les vampires inférieurs ont vaguement une apparence humanoïde mais n'ont aucune conscience. Ils vivent selon un instinct qui fonctionne exclusivement autour de leur insatiable appétit pour le sang. Ils ont infesté les lieux obscurs du monde entier. Ils sont responsables de nombreuses morts autour du globe et sont ardemment traqués par les Chasseurs.

Les Alpyres :

Les Alpyres (parfois appelées Brujas) sont des vampires inférieures transformées et éveillées depuis peu. Les Alpyres ont encore une apparence relativement humaine, et un comportement qui peut parfois ressembler à quelqu'un ayant besoin de soin.
Elles – car le terme est féminin – mesurent entre 1m50 et 1m80. Leur peau est terne, presque grise, et on note selon leur âge la présence de griffes et des crocs de plus en plus longs. Plus ils vieillissent, plus les vampires inférieurs tendent à ressembler à des Chauves-Souris. On peut donc aisément considérer l'age d'une Alpyre à son apparente humanité. Il faut environ 10 ans pour qu'une Alpyre ne ressemble plus du tout à un humain et qu'on puisse voir apparaître des attributs monstrueux.

Les alpyres ont tendance à créer malgré elles des pièges aux humains. En effet, leurs cordes vocales n'étant pas totalement modifiées, les Alpyres poussent des râles qui ressemblent à des pleurs ou à des cris de douleur. Il n'est pas rare que des gens se laissent prendre et pensent aller aider un individu dans le besoin pour tomber nez à nez avec un de ces monstres. Plus elles vieillissent, et moins les sons produits peuvent berner les gens.

Le comportement d'une Alpyre est à la fois compliqué et prévisible. D'une part, on sait qu'elles attaqueront à vue pour se nourrir, et qu'elles trouveront un abri à l'aube. D'un autre côté, la Faim les amène à errer n'importe où, si bien qu'il est impossible de définir de manière stricte les zones privilégiées par ces créatures. Les Alpyres n'ont pas la volonté d'étendre leur race. Elles ne cherchent qu'à tuer, et jamais à transformer qui que ce soit. Qui plus est, un Vampire Supérieur aura des facilités à contrôler une Alpyre, dominant son esprit pour en faire un pantin.

Partout où il y a des Enfants de la Nuit Actifs, il y a des Alpyres.

Les Vargheist.

Aussi appelés Ekkimes, les Vargheists sont des créatures vampiriques agiles, rapides et pourvues d'ailes. Un Ekkime ressemble à une chauve-souris géante, bien qu'il existe encore ici et là quelques membres pouvant ressembler à des appendices humains.
Un Vargheist aura tendance à agir à la campagne, et dans des zones montagneuses où il aura une tanière. Ce sont des créatures qui attaquent le plus souvent des enfants, ou bien le bétail. Ils les saisissent et les amènent jusque dans leur antre afin de les vider de leur sang.

Bien qu'ils soit très impressionnants, les Vargheists restent fragiles. Leurs ailes sont très fines et peuvent être entaillées assez facilement. Ils sont très vifs et un coup de griffe n'aura pas de mal à tuer un homme, seulement une fois au sol et non dans les airs, ces créatures sont relativement maladroites. Il est évident qu'un Vargheist ne doit jamais être sous-estimé.

Aucun Vargheist n'a jamais mis les pattes à Londres... jusqu'à récemment. Quelques chasseurs ont laissé planer le doute sur la présence de telles créatures dans les clochers des faubourgs...

Contrairement aux Alpyres, les Vargheists sont des créatures relativement peureuses qui évitent les humains adultes autant que possible. Elles préfèrent des proies inférieures et ne s'attaquent aux Hommes que lors des périodes de Lune Noire. À cette occasion, les Vargheists n'attaquent pas pour tuer, mais pour chercher à transformer des humains. Il est rare qu'ils y parviennent, et le procédé se résume très souvent à la mort définitive de la victime, néanmoins, ce genre de tentative de transformation sauvage amène bien souvent à la prolifération d'Alpyres.

Les Varhgulff.

Le Varhgulff est la créature vampirique mineure la plus rare, mais aussi la plus dangereuse. Essence même de la bestialité et de la Faim, les Varghulff (parfois nommé Phèdre) sont des créatures quadripèdes à tête de chauve-souris. Leurs membres supérieurs sont longs et solides, tandis que les membres inférieurs sont courts, mais étonnamment puissants. On compare parfois leur démarche à celle d'un gorille. Les avants-bras des Vargulff sont surmontés au niveau du coude d'une grande corne osseuse qui semble initialement conçue pour  des ailes. Néanmoins, la créature est si massive qu'il est impossible pour elle de voler. Un Varghulff peut mesurer jusqu'à trois mètres de haut.

Ils vivent le plus souvent dans les galeries d’égouts et dans les zones forestières où on les confond régulièrement avec des ours. D'après des chasseurs, c'est à un Varghulff qu'on doit la fameuse histoire de la Bête du Gévaudan en France.  

Comme toutes les créatures vampiriques, les Varhgulff craignent le soleil et la lumière, mais leur corp étant recouvert de fourrure, certains d'entre eux peuvent parfois se risquer un peu plus tard que l'aube. Les Varghulffs sont des adversaires redoutables qui préfèrent en général les régions froides et peu peuplées. Contrairement aux autres espèces, ils n'ont pas besoin de consommer beaucoup de sang. Dans le monde, la plupart des décimations de troupeaux bovins sont causées par cette créature.

Les vampires supérieurs les plus puissants sont capables de plier à leur volonté des Varghulff.

 

Les Vampires Supérieurs.


Nommés aussi Nosferatus, les vampires supérieurs parviennent par la conscience et l'esprit à dompter leur instinct et leur bestialité. C'est une lutte continue entre les deux. Un vampire supérieur peut, à tout instant perdre le contrôle. Alors il changera.
Ce sont des tueurs implacables. Ils vivent parmi les humains et ne consomment que leur sang (bien que le sang d'autres espèces puisse les nourrir, mais ce n'est pas un met très savoureux).

En apparence, ils sont parfaitement humains, bien que de nombreux traits physiques permettent de les identifier. Ils sont toujours pâles et froids comme la pierre et n'ont ni ombre, ni reflet d'aucune sorte.
Leur paraître varie légèrement selon l'état de leur Faim. Parfaitement nourri, un vampire sera très difficile à identifier. En revanche s'il manque de sang, ses canines seront de plus en plus proéminentes, ses ongles tendront à s'allonger, à prendre un teint plus foncé, tandis que leurs yeux vireront progressivement au rouge. Un vampire doit consommer environ deux litres de sang par jour, lorsqu'il est au repos, pour s'assurer de ne pas être repéré.  
Il est à noter qu'un vampire aura Ad Vitam Eternam l'âge apparent qu'il avait au moment de sa transformation.

À mesure qu'ils vieillissent, les vampires développent un charisme surnaturel qui leur permet d'approcher leurs proies et de boire sans que ces dernières ne trouvent ça anormal. Il est possible de résister à ce pouvoir légèrement hypnotique à condition d'y être préparé et de s'en rendre compte. C'est pour cette raison qu'ils ont tendance à privilégier des gens du sexe opposé du leur, afin que l'hypnose puisse ressembler à une forme de « coup de foudre ».  
Cette capacité parfaitement passive se développe aux alentours du premier siècle de Non-vie.

En vieillissant davantage, le Vampire commencera alors à sentir son lui Spirituel se développer, faisant de lui un être capable d'user d'une forme de magie noire exclusive (ou presque) aux vampires : L'Obscuritas.
Il s'agit d'une magie néfaste, qui puise dans les réserves du vampire afin de lui permettre de disparaître presque totalement dans l'ombre, de prendre le contrôle de vampires inférieurs, ou de se changer en Nuée de Chauve souris pour se déplacer très rapidement.
Cette magie les oblige à consommer beaucoup de sang (pour en savoir plus, rendez vous dans le sujet destinée à la magie par ICI).
Ils apprennent à s'en servir aux alentours du second siècle de non-vie, mais il leur faut des siècles pour en atteindre la pleine maîtrise.

Les vampires aiment par dessus tout le contrôle, asservissant à leur volonté des gens, que ce soit par l'argent s'ils le peuvent, par la ruse, ou par la violence s'ils le doivent. Entre eux, les vampires ne s'aiment pas beaucoup. Ce besoin de contrôler les conduit souvent à se haïr les uns les autres, à moins qu'il n'y ait entre eux une grande différence d'âge (et donc de puissance), le plus faible ayant alors tendance à se mettre sous les ordres du premier. Un Nosteratu atteint sa pleine puissance après environ cinq siècles de non-vie et stagnera, des siècles qu'ils passent tous à essayer de se créer une petite société dans laquelle ils sont centraux.

Les vampires ne se mêlent que très rarement au bas peuple, surtout lorsqu'ils sont âgés. Leur charisme supérieur les ferait trop facilement repérer par la plèbe. Ce sont des monstres roublards qui préfèrent taire leur nature hormis lorsqu'ils ont le contrôle et qu'ils dirigent.  Ils aiment se former des petites cours, desquelles ils sont les souverains. Un vampire qui parvient à survivre au milieu des humains n'est-il pas à lui seul un pied de nez à Dieu ?

Tuer un vampire n'est pas une mince affaire. Ils guérissent de la plupart des blessures. Le plus évident est de les attaquer une fois que le jour est tombé. Seulement, sachez que si les vampires s'entourent d'une cour... c'est aussi pour veiller sur eux à ce moment-là. Et leurs serviteurs sont très dévoués... Les vampires ont une peur panique du feu. L'argent est un bon compromis. Il leur inflige des blessures très difficiles à soigner, tandis que le mercure, s'il est utilisé dans des munitions spéciales par exemple, agira comme un poison très rapide sur le vampire qui perdra rapidement en vigueur. Notez tout de même qu'affronter un vampire supérieur n'est jamais une chose aisée. Ils sont vicieux. Ils sont roublards. Et ils sont très très dangereux...



Forces :

- Immunité aux poisons.  
- Force surhumaine (plus conséquente encore à mesure que le vampire vieillit. Un vampire nouvellement transformé a la force de deux hommes environ. Un vampire de cinq siècles ou plus sera en mesure de lever un poids d'environ 200kg d'un seul bras).
- Capacité sensorielle hors du commun (les vampires sont des chasseurs après tout. Ils voient totalement dans le noir. Sentent et entendent extrêmement bien.)
- Guérison quasi spontanée des blessures.
- Capacité hypnotique avec l'âge.
- L'Obscuritas...

Faiblesse :

- Exclusivement nocturne. En journée, même s'il est à l'abri des rayons du soleil, un vampire sera extrêmement faible. Presque mourant.
- Obligation de se nourrir régulièrement pour ne pas être remarqué.
- La lumière du soleil est particulièrement nuisible à un vampire supérieur, qui verra sa peau être rongée rapidement. La douleur sera d'ailleurs insoutenable et la plaie mettra énormément de temps à être soignée.
- Le feu est très dangereux pour eux.
- L'argent et le mercure sont nocifs pour eux.
- L'Aubépine...
- La lutte constante entre l'Instinct et la Conscience.
- La Faim. Constante. Insupportable.  
 


Dernière édition par The Wasteland le Ven 13 Mar - 17:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extenebrislux.forumactif.org
 
Les Vampires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Cercle Bilderberg ou le bal des vampires ?
» Vampires & Défis
» Les Vampires
» La chasse aux vampires ! [Livre 1 - Terminé]
» Illustrations, vampires et ventripoilus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ex Tenebris Lux ::  :: Premiers Pas :: Contexte étendu-
Sauter vers: